Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: La découverte de la compagnie ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Discutions Général -> Coin Role Play
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Izumy
Titan suprême

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 47

MessagePosté le: Mer 21 Avr - 14:11 (2010)    Sujet du message: La découverte de la compagnie Répondre en citant

Chapitres:

Chap 1: Rencontre avec Azzarkan
Chap 2: Rencontre avec Alendare
Chap 3: Rencotre avec Magedonald
Chap 4: Rencontre avec Xplod
Chap 5: Rencontre avec Hoffahoffs, Kleio et Kran ( jour 1 )
Chap 6: Rencontre avec Hoffahoffs, Kleio et Kran ( jour 2 )
Chap 7: Rencontre avec Hoffahoffs, Kleio et Kran ( jour 3 )


La découverte de la compagnie

 
Chapitre 1:
Rencontre avec Azzarkan


Perdu dans ses pensées, Codie, toujours en quêtes d'action, décident de faire halte dans la petite ville de Gadgetzan, lieu mythique, là ou de grand de ce monde ont commencer.  
C'est, dans l'auberge du Gnoll Enragée, que Codie décida de rechercher ses futurs compagnons de voyage.  
Arrivé au bar, elle vit un homme, dont l'armure d'un rouge éclatant montrait la puissance.  
Il se nommait Azzarkan, ses épaules étaient large, et son sourire montrait son évidente décontraction.  
Codie, d'un pas peut assurer, décidât de lui parler.  

 
- Bonjour, Fier soldat, je vient vous voir pour vous demander si vous souhaitiez rejoindre mon groupe pour mission épique dont la réussite n'est pas assurer.  
- B'jour, regardant la jeune Elfe dans la partie les plus charnue de son galbe, je dirai, ma chère, que cela pourrai m'intéresser, pourriez vous m'en dire plus sur votre quête ?  
- Évidement, répliqua Codie qui, bien que mal a l'aise par le regarde instant de son compagnon de boisson, fut soulagé de voir qu'il avait une attitude amicale,  
*Je part a la recherche d'une compagnie dont le but sera de combattre la mal a sa source, je parle évidement du maitre du fléau, le roi liche. Comme vous vous en doutez, cette quête ne sera pas sans risque, et vous toucherez un butin correspondant a deux part des gains obtenue lors de cette offensive  
- Très bien, bien que cette mission soit des moins attendu, je pense qu'elle peut m'être bénéfique. 

C'est ainsi que la troupe, dont le nombre s'élevait a deux maintenant se mis en route vers un petit village a l'est de Gadgetzan,  
  
Dans les premiers kilomètre, Azzarkan montra son talent tout particulier, en effet, il avait oublier les raisons de sa présence sur ce route avec Codie... 
  

Chapitre 2:  
  
Rencontre avec Alendare  


 
Arrivé au port de gentepression, Codie et Azzarkan furent surpris du manque de vie de cette ville cotiere. 
 
Malgré deux trois docker, la ville etait un desert, et il serait pas des plus simple de trouver un compagnon dans ce genre d'endroit.   
C'est donc ainsi que, sous les conseils d'azzarkan, a qui codie a expliquer la raison leurs presence dans ce lieu, il prirent un peut de temps pour visiter les alentours. 
Apres vingt minutes, a regarder le sable, balayer par les vents maritime, ils virent un elfe de sang a terre et trois gobelin.  
Trop occuper pour voir nos amis, s'amusait a martyriser celui ci, a coup de baton et d'épée en bois.  
Le jeune elfe quelques peut secoué par les evenement vit Codie et Azzarkan, et voulu ramper vers eux pour implorer leurs protection,  
Voyant le danger, un des gobelins assomma l'homme a terre pendant que les deux autres deciderent de regler leurs compte a ces deux visiteurs dont la presence n'etait pas souhaité,  
L'action ne dura qu'une seconde, le premier gobelin, loin de regarder ou il se rendait tomba dans le sol meuble, les deux autres, a quelques secondes derrière lui, n'eurent pas le temps de réagir,  
Les trois assaillant finir dans les sables mouvant d'où leurs agonie fut longue et particulièrement douloureuse,  
S'approchant du corps en mauvais etat, Codie vit le jeune elfe se releva difficilement.  
Malgré un accoutrement des plus ridicule, sa carrure était plutôt bien faite, et, mis a part un visage tuméfie, il a sans doute un certain charme.  
Ils emmenèrent le blessé jusqu'à une maison qu'il leurs a indiquer et furent surpris par le coté « mécanique » de la zone, en effet, un laboratoire gnome n'a pas en sa possession autant de gadget, une fois assit, il remercia nos héros pour leurs aide, et leurs demanda comment c'etait passé le combat.  
  
- Ce fut rapide, ils n'ont pas tenu longtemps face mes sortilège, répondit Codie sous le coup de la surprise.  
- De quoi tu parle …. humm Codie? Répondit Azzarkan qui avait, a première vu, oublier le sujet qui les avaient amener a transporté le jeune ingénieur.  

 
Après les récits de Codie sur l'affrontement, et Azzarkan qui acquiesçait sans savoir de quoi il était question, vint le moment ou Alendare se proposa de rejoindre le groupe.  
Dans l'esprit de Codie un doute persistait, il avait l'air d'être un ingénieur de talent, mais son aptitude au combat paraissait peut évolué, de ce fait, mais au vu du niveau de combat qu'Azzarkan laisse entendre, tout problème pourrait être évite.  
C'est ainsi que Alendare, l'ingénieux ingénieur rejoint cette troupe sans nom.  

- Vous voulez des bottes a réaction pour vous déplacer plus rapidement?  

  
Chapitre 3:  
Rencontre avec Magedonald  
  
  
En partance de Gentepression, nos amis ce dirige vers un Bastion reconnu des elfes de la nuit, Le bastion Pennelune. Bien que déprécier des habituant de cette zone, ils purent quand la quitté sans ecchymose.Depuis leurs départ, rien n'a eu le courage de les arrêter, un troupe d'un tel talent ne se fait pas arrêter par n'importe quel créature sauvage, mais en plus de ne pas avoir peur de ces étrange bestiole, elle se tenait a l'écart.  

 
- Je pense que mon aura les empeches d'aprocher, ils doivent avoir peur! Clama Azzarkan.  
- Oui il faut avouer qu'une tel aura d'un tel niveau, ça fait peur, une aura d'Alzheimer a surement tendance a leurs faire oublier notre présence. - Dit Codie sur le ton de la moquerie.
- Mais c'est vachement bien une Aura, moi j'ai une aura magnetique qui me permet de garder toujours mes objet sur moi. Répondit Alendare de manière tout a fait guillerette.   

 
Bien que fatiguer par les propos aussi inutile que sont ceux d'Alendare, notre troupe rencontre les premiers totem, annonçant le camp Mojache.  
Ce camp, bien que petit, possède une force militaire impressionnante, plusieurs gardes sont en faction pendant qu'une garnison attend pour remplacer leurs collègues. 
Apres plusieurs discutions plus ou moins houleuse sur l'intérêt de leurs compagnie par les Taurens, nos amis décidèrent qu'il ne laisserai pas des personnes de leurs acabit se joindre a eux.  
Au moment de partir pour rejoindre Les milles pointes, Alendare, dans un de ses bon moment fit une mauvaise manipulation de sa « Bombe a protonofulfat condensé » ce qui le fait voler a plus de 30 mettre pour finir dans un lac non loin.  
Bien que peu intéressé par l'état de santé de leurs compagnon il prirent la décision de le rejoindre pour pouvoir quitté ce camp au plus vite.  
Ils virent, sur les berge, un sage dont la puissance était des plus éloquente, il emmanait de lui une aura a faire glacer le sang d'un Kalu'ak.  
S'approchant de lui, Codie, voulu engagé la conversation, mais l'homme lui dit de s'approcher et de parler a voix basse.  
Une fois a proximité, la voix, jusqu'à lors inaudible, du sage parvins au oreille de Codie.
  
- Évitez de faire trop de bruit. Susurra le sage.  
- Pourquoi cela Maitre Mage? Répliqua tout aussi faiblement Codie
- Pour pas faire fuir les canards sombre idiote... Vous ne voyez pas que je les nourrit ?
- Bien qu'exaspérer par les propos du Sage, Codie vint a lui demander pourquoi un homme d'une telle prestance ne faisait que s'occuper de canard.
- Vous savez a mon age, je ne suis guère utile a une troupe d'aventurier, mon arthrite ne me permet plus les périple aussi impressionnant que dans ma jeunesse.
- Maitre Mage, sachez que si vous le voulez, nous vous proposons de venir dans notre compagnie, elle est serte encore modeste, mais avec votre secours, peut-etre pourrions nous venir a bout du terrible Arthas et ses Sbir.
- Et bien ma cher, je pense me joindre a vous, et je vous apporterai un soutien non négligeable, en effet, mes canards me suivrons et, ce sans invocation, je pourrais les envoyer au combat
- Des canard? Au combat? Êtes vous sur qu'ils soient suffisamment utile?
- Mais oui, ne vous inquiétez pas, ils sont les meilleurs compagnons que je n'ai jamais eu, et il ne m'abandonneront jamais!
- Tres bien, si tel est votre choix, j'ai l'honneur de vous accepter dans notre compagnie
- Merci ma cher, j'espère ne pas vous décevoir, et j'en profiterai pour agrandir mon élevage.

 
C'est ainsi que la compagnie sans nom parti pour rejoindre les Milles pointes.  

- Monsieur le Mage, je voulais savoir, vous auriez des plan des pour créer un Canard méchanique? 

  
  
  
Chapitre 4:  
Rencontre avec Xplod  
  

  
  
Pendant que nos nouveaux compagnons, occupé a écouter les histoires idiotes d'Alendare, continuèrent leurs chemin vers les Tarides.  
  

  
  
Pendant ce temps, un homme, au regard sombre, a l'œil hagard, dont la technique de combat n'a d'égale que son intelligence, cette homme entra dans la taverne de « La croisée ».  
  
Cherchant du regard une table de jeu clandestin, il vit deux Orc et un Tauren attablé, qui jouai a un jeu de carte. Xplod venant de passer a la banque d'orgrimmar a décider de se refaire suite a sa misérable défaite lors du tournois annuel de « Baie du Butin »  
  

  
  
Actuellement, accompagné de ses trois compère, Xplod commence une partie, dont l'enjeu est un mois de solde pour un garde de village, certes, c'était une maigre compensation comparé a l'année entière d'étude dans le « Centre d'Apprentissage des Tanneurs et Dépeceur Amani » qu'il a perdu lors du tournois, mais rien de tel pour revenir au plus au niveau des compétitions.  
  
Après deux heures de partie, Xplod, dont la bourse etait maintenant presque vide, décida de dire a ses amis de jeu que leurs technique montrai qu'ils trichaient.  
  
Vexé par l'arrogance évidente de ce jeune effronté, ils se levèrent et le menacèrent d'un destin cruel si il continuait a les accusé a tord.  
  
Apres une joute verbale dont il a le secret, Xplod se retrouva le nez dans le sable et dépouillé des derniers denier qu'il avait en sa possession.  
  

  
  
Malgré quelques heures perdu a empêcher Alendare dans ses éternels essayage de parachute des hauteur de « la grande élévation » , ils arrivèrent rapidement sur place.  
  
Ils virent l'homme qui, du point de vu du groupe, ressemblait plus a un paysan dépossédé qu'a un guerrier.  
  
Codie, ne riant du danger, décida de parler avec cette homme sur qui le destin c'était acharné.  
  

  
  
- Bonsoir Monseigneur, pourriez vous m'expliquer quel souci vous amène a vous lamenté de la sorte sur votre sort?  
  
- Euh, ouai, des brigands, de vil brigands m'ont déposséder, et maintenant j'attends de trouver un sens a ma vie.  
  
- Et rester assit vous aide a cela?  
  
- C'est évident non? Cela permet de faire le compte des grains de sable... cracha Xplod d'un ton moqueur.  
  
- Ah ouai? Et il y en a combien? Demanda Alendare, de son éternel innocence.  
  
- Sérieusement, vous faites le voyage avec cet ahuri équipé comme un couteau suisse ? Dit Xplod avec un regard inquisiteur.  
  
- Oui c'est cool non ? Ils sont super sympa. Dit Alendare dans son éternel gentillesse.  
  
- Et bien mes chers, je vous souhaite une bon courage. Répliqua le joueur invétérer.  
  
- Pourquoi sommes nous ici? Rétorqua Azzarkan qui n'avait pas fait de commentaire sur sa situation depuis 3 kilometre.  
  
- Pour tué Arthas Azzarkan, tu as encore oublier les raisons de notre quête ? Dit Codie sur un ton légèrement agacé.  
  
- Arthas? Vous parlez de ce fumier d'Arthas de Menethil ? Demanda Xplod dont l'intérêt pour cette compagnie augmenta.  
  
- Oui lui même. répondit Codie sans la moindre arrière pensée.  
  
- Dans ce cas, je me joins a vous. Dit Xplod, malgré que personne ne lui est proposé...  
  
Et c'est ainsi, qu'accompagné d'un bou... membres supplémentaire, notre équipe avance vers sa prochaine destination, Orgrimmar!  
  

  
  
  
  
Chapitre 5:  
Rencontre avec Hoffahoffs, Klieo et Kran  
(1ere journée a Orgrimmar)  
  

  
  
Nos amis, maintenant accompagné d'Xplod, un aventurier des moins sympathique, nous pourrions dire même antipathique.  
  

  
  
Après plusieurs heures de marche, ils arrivèrent au pont faisant la jonction entre « Les Taride » et « Durotar », le nouveau foyer de la horde des Orcs. Ils trouvèrent, a deux cents mettre après ce pont, un fermier. Louant les services de ses Kodos, il indiqua a la troupe que, au vu de leurs quête, le meilleur moyen de recruter des personne etait la grande Arene d'Orgrimmar, et justement, un tournois y aurai lieu, deux jours plus tard. Et notre groupe parti avec deux Kodos loué pour faire le chemin en remerciement des informations obtenus par notre ami l'eleveur.  
  

  
  
Orgrimmar, grand bastion de la horde, la plus grande concentration d'Orcs de tout Azeroth, c'est ici que nos héros, surement maudit par le destin, arrivent.  
  
Bien que Codie, comme toute personne sencé, proposait de chercher un lieux pour passer la nuit, nos autres camarades ont préférer faire des emplette.  
  

  
  
Alendare, dont l'intérêt par les dernière technologie gobeline est aussi impressionnant que sa bêtise, décidât de se rendre a un stand d'ingenieur, venu spécialement pour la fête qui accompagne le grand tournois.   
  
Il entra dans un dans une grande salle, sous un ballon géant accroché par des liens au sol et relié au toit par une série de cordage, surement encore une invention farfelu pour transporté des objets, et dont l'utilité était a démontré...   
  
Dedans, malgré le manque stabilité, lié au fait que le sol de l'échoppe ne soit pas en contact avec la terre, tout était rangé de manière ordonné et tout ces ustensile, dont le commun des mortel ne trouverai d'intérêt, était étiqueté du prix ainsi qu'une description détaillé.   
  
Mais Alendare ne vis pas l'Ombre s'approchant de lui...  
  

  
  
Pendant ce temps, Magedonald, essayant de recompter ses canards, de peur d'en avoir perdu lors du voyage, ne vis pas le reste du groupe se disperser, maintenant, perdu et sans indication, il errait dans les recoins sombre de « La failles de l'ombre ». Dans ce repaire ou tout les filou et autre cultiste, dont la principale occupation est l'invocation de démon mineur, il manqua de ce faire dépouillé jusqu'à ce qu'Xplod, dont la présence en ces lieux n'étonne pas, vint le chercher pour le ramener a Codie.  
  
- Et bien alors Papy, pourquoi tu traine dans ce genre d'endroit? Tu ne sais donc pas que les veillards sont des proies facile pour les malandrins ?  
  
- C'est que vous m'avez laissé et je ne savais ou vous retrouver... Merci de ton aide petit, je te revaudrai cela.  
  
Sur ces mots, Xplod retourna vers la « Vallée de la force », endroit ou les auberge, et autre débis de boisson, sont les plus fréquent.  
  
Arrivé a 15 mètres de l'auberge de la « Hache Flamboyante », ils virent Codie, énervé par cet abandon soudain par ses compagnons.  
  
- Et bien dites moi, quel compagnie, incapable de rester soudé pour le bien de celle ci. Dit Codie, encore agacé.  
  
- Et bien quoi, on va quand meme pas courir apres l'abruti, l'amnésique et l'ancetre ... Rétorqua Xplod sur un ton légèrement rebelle.  
  
- Il est vrai qu'il vaux mieux avoir confiance en un joueur invétérer et insolant. Repliqua Codie.  
  
- Euh..? quelqu'un aurai vu mes canards ? Il m'ont suivi jusqu'à la « Herse » mais depuis, je ne l'ai est pas...  
  
- Tout doux le vieux, regarde, ils sont avec les enfants la bas... expliqua Xplod  
  
- Ahhh... Mes canards. Laissez mes canards! Dit le sage en s'eloignant.  
  
- Bon, sinon ils sont ou les autres ? Demanda Xplod  
  
Codie soupira et rentra a l'auberge, dans l'espoir de voir tout le monde revenir.  
  

  
  
Pendant ce temps, dans la « Vallée de l'honneur », Azzarkan, dont la présence en ses lieux était encore en partie présente dans son esprit, parti chercher une nouvelle armure, et, farfouillant dans les échoppe, décida de rebroussé chemin.  
  
Il n'avait pas trouvé d'objet utile pour la quête, mais avait fait main basse sur un sandwich au poulet et deux bouteille d'un vin de Mulgor, de 5 ans d'age.  
  

  
  
Mais le destin de notre cher Alendare était sur le point d'être radicalement chamboulé, en effet, l'ombre dans le coin du magasin s'approcha, des lames furent sortie de leurs etuit, et personne ne le vit, ni le vendeur, trop occupé a parler avec une cliente du nouveau « Discombulateur à trois vilac », ni Alendare, plongé dans la lecture du manuel des « Bottes à turbo-injection triphasionnaire ».  
  

  
  
L'ombre, dont le déplacement silencieux semblait être la spécialité, vit son objectif, une bourse de cuir, qui a en jugé par son épaisseur contenais 8 pièces de cuivre 3 d'argent et une d'or.  
  
L'homme a toujours été doué pour deviner le butin qu'il pourrai récupérer sur les âmes naïve.  
  
Ses dagues, s'approchant de plus en plus du ceinturon d'Alendare, furent attiré par une force que Kran ne connaissait pas, en effet, le « Trigilo X0523 » créais un champ de force attirant tout objet métallique a proximité.  
  

  
  
Un « Klang », qui ne semblait pas venir de l'atelier Orc attenant a l'echoppe de nos amis ingenieurs se fit entendre, et Kran se retrouva désarmé, avec tout les regards des clients sur lui.  
  

  
  
Ce bruit fit sursauté Alendare qui, pris de panique essaya de fuir, le problème, c'est que Kran, qui ne souhaite pas perdre ses dagues n'a pas pensé a la dragonne qui liait son arme a son poignet. Obligé de suivre ce jeune homme affolé, il se dit que la discrétion était raté, et qu'il lui faudrait trouver un moyen de s'enfuir.  
  
Un guerrier, non loin de l'action, vis les deux hommes collé sortir en trombe du bâtiment quelque peu... etrange. Ce guerrier, voyant la possibilité d'un combat contre le malandrin coincé, décida pour une fois de faire une bonne action, de ce fait, il rattrapa Alendare et fit part a Kran de sa situation, il etait devant un choix, continué le vol qui était en cours ou bien accompagné Alendare, qui semblai perdu dans cette cité. Kran, sans grand enthousiasme pris la plus sage décision, se doutant que si il continuait le vol il aurait a faire a la brute.  
  
C'est ainsi, après s'être perdu a quatre reprises, nos deux nouveaux camarades arrivèrent a l'auberge. Xplod, quelque peut en colère, les accueilli.  
  
- Te voilà enfin l'abruti! Va donc voir la chef, elle veux te parler.  
  
- Ok! Dit Alendare en partant vers la salle du restaurant en sifflotant. Ce gars la c'est notre nouveau copain!  
  
- Un nouveau copain? Me dites pas que c'est encore un boulet de première... Dit Xplod de façon a être inaudible. Donc Monsieur le nom mort, vous êtes donc un nouveau membre de cette compagnie ?  
  
Non non, juste un malheur nous a conduit a nous rencontrer et j'ai souhaité l'accompagné jusqu'ici.  
  
Ne voyant pas le guerrier accoudé au bar, il continua a inventé une histoire narrant leurs rencontre, jusqu'au moment ou l'homme se leva et se plaça derrière le jeune voleur. Inquiet celui ci se retourna et fut surpris de revoir l'homme de l'après midi.  
  
- Voilà une histoire intéressante, elle parait si improbable que des novices pourrait y voir un mensonge...  
  
- Ah, vous revoilà l'ami, dit le jeune maraudeur, dont le visage déjà blême, devint plus cadavérique qu'a l'accoutumé. Noble Xplod, je vous présente l'homme qui nous a sorti de la détresse. Il nous a aidé alors que nous cherchions notre chemin dans les recoins lugubre de la ville.  
  
- Et bien. Bonsoir, on vous retient pas... Dit Xplod, de peur que celui ci lui demande de l'argent pour avoir sorti son compagnons et le voleur d'une bien pénible fin.  
  
Bonne soirée, ah, un détail, faite attention a votre bourse, on ne sais jamais qui peut venir dans ce genre de coupe-gorge.  
  
Une fois, l'homme armée parti, le voleur fut conduit avec le reste de la troupe ou ils y eu une discutions sur la quêtes qu'ils partaient faire. En contrepartie d'une part du butin, le voleur accepta de rejoindre ce groupe dans le but de subtilisé les objets du Prince Arthas. Et après plus d'une heure de beuverie dans la taverne ils allèrent se coucher, malgré que Codie est eu le sentiment d'avoir oublié quelque chose.  
  

  
  
Azzarkan dans son fort intérieur.  
  
- Quelque je fait ici, c'est lugubre, il fait nuit, aucun garde ne peut me renseigné, et j'ai l'impression que des gens m'attendent... mais qui.  
  

  
  
  
  
Chapitre 6:  
Rencontre avec Hoffahoffs, Kleio et Kran  
( 2eme jour a Orgrimmar )  
  

  
  
A l'aube, dans la « Vallée des Esprit », un homme, allongé sur le sol, est au centre de toutes les attentions. Serait-ce un alcoolique trop atteint pour retrouver son habitation, ou simplement un vagabond? Non, il s'agit d'Azzarkan, dans sa recherche d'une chambre il c'est perdu, et après plusieurs heures de recherches, il c'est retrouvé a cours d'énergie, et son corps, lourd de fatigue c'est affaissé sur le sol.  
  

  
  
Pendant ce temps, dans l'auberge, nos aventurier se réveille doucement, le chant du coq résonne dans les rue de la « Vallée de la Force ». Codie, la tête embrumé par les péripétie de la veille se leva, se demandant si le groupe qu'elle avais composé avec soins n'était pas trop hétéroclite. Beaucoup de personne avec un potentiel varié, mais comment adapté cela en combat...  
  

  
  
Alendare, encore sous le choc de sa rencontre avec Kran, vérifia ses effets, de peur que l'une de ses invention est été volé lors de son sommeil.  
  

  
  
Pour Xplod c'était diffèrent, malgré le coq servant de réveil, ne souhaita pas se lever, l'idée même de devoir passer une journée de plus avec cette bande, comme il le dit si bien, de bras cassé le fatiguait.  
  

  
  
Notre petite troupe, avec plus ou moins de retard se retrouva dans le réfectoire ou il eurent possibilité de boire un bon lait de chèvre accompagné par un morceau de pain et du beurre salé. C'était aussi un moyen de planifié les future combat, il est venu au oreille de notre chef de groupe que sa formation de combat n'était pas des plus adapté.  
  

  
  
- Je pense que ne pas avoir une personne capable de parer ou esquiver les coups, ainsi que possédant une armure valable serait un plus. Dit Kran, de peur de devoir supporter les assauts des ennemis. L'avantage sera d'éviter au personne, dont la constitution est faible, de mourir rapidement.  
  
- J'approuve cette idée, mais ou trouver une personne avec une telle capacité? Demanda Codie a cet homme surement habitué de se promener dans les rues.  
  
- Je dirait dans la « Vallée de l'Honneur », on y trouve de bon vendeur, peut-être que des guerriers expérimenté pourrait s'y trouver. Répondit Kran.  
  

  
  
Avec cet objectif en tête, le groupe parti pour les artère remplient d'une foule très dense, dans les méandre des rues, Kran, dont la cupidité n'avais d'égale, se prépare a faire une nouvelle victime. Au coin de la petite ruelle dans la quel c'est faufilé le détrousseur une nouvelle cible se présente, un homme bien battit, qui, au vu de son tenue, se trouve etre un garde.  
  
Kran, avec une audace folle se mis a fouiller les poches du malheureux, mais, alors qu'il cherchait des biens, susceptible d'être revendu, le garde, appeler a arrêter une bagarre, manqua de trébuché a cause de la main, encore dans les poches de la victime, de Kran. Celui ci, de peur d'être arrêter, ce mis a courir dans l'allée, il débouchât vers une rue bondé, et manqua de faire trebuché une jeune femme en armure sombre.  
  
Le garde, n'ayant vu la personne essayant de prendre ses biens, pensa que cette meme femme, qui semblait inquiète par ce qu'il lui était arrivé, était la voleuse, et décidât de l'arrêter pour tentative de vol sur un représentant de l'ordre public.  
  
Kran, qui avait semé l'homme lourdement armé, rejoint le groupe. Essoufflé, le jeune voleur fit volt face quand Xplod, revenant d'une échoppe, posa la main sur son épaule.  
  

  
  
- Et bien, tu es bien tendu petit. Dit Xplod avec le sourire. Tu as vu un fantôme ou quoi ?  
  
- Non, disons qu'en faisant mon travail, un garde a cru que j'ai voulu dérobé des objets, et il m'a pris en chasse, mais je crois qu'il m'a confondu avec une femme en armure.  
  
- Ah, c'est embêtant, serai tu nous dire ce qu'il font des prisonnier dans cette ville ? Demanda Codie, plus intéressé par la femme que part le voleur.  
  
- Logiquement, ils sont pendu, mais la, avec les arènes qui se prépare, ils servent de spectacle. Dit Kran. C'est un bon entrainement pour les gladiateur.  
  
- Dans ce cas, il serait peut être bon de retrouver cette dame pour la sortir de ce mauvais pas. Quant a toi, Kran, va a l'auberge et attend nous, il ne faudrait pas que le garde te reconnaisse et que tu finisse aussi dans une gaule en attendant d'être déchiqueter dans l'arène.  
  

  
  
Pendant ce temps, dans la prison d'Orgrimmar, Kleio, appeurer, se fait questionner par le garde un peu trop zélé, en charge de l'enquete.  
  

  
  
- Alors comme ca c'est toi la voleuse, on a mis du temps a te mettre la mains dessus, ton compte est bon, tu va finir dans la grande arene.  
  
- Mais... pourquoi? Ques... qu'est ce que j'ai fait ? Pourquoi je suis ici? Que me voulez vous ? Répondit Kleio, sur le point de pleurer.  
  
- Joue pas au innocente, on t'a vu fuir les lieux, tu as été prise la main dans le sac!  
  
- Mais... pourquoi moi? Je n'ai rien fait... snif. J'ai été bousculé, puis un homme effrayant m'a sauté dessus pour m'emené de force ici. Que voulez vous me faire ?  
  

  
  
Nos troupe d'aventurier, a fini par trouver ce qui semble être la caserne des Grunt, et, malgré un sentiment d'inquiétude, ils décidèrent d'entrer.  
  
- Bonjour noble soldat, nous sommes a la recherche d'une jeune femme en armure, amener ici il y a environ une heure.  
  
- Burp! Répondit le homme la peau verte, surement plus intéresser par le contenue de sa chope.  
  
- Ouai, c'est ca, « Burp! », vive les fonctionnaire. Dit Xplod en donnant un coup de coude a Alendare.  
  
- Euh, c'est quoi un factioneur. Demanda Alendare.  
  
- Donc, sauriez vous nous indiquez ou elle se trouve. Répéta Codie, qui commençait a s'impatienter.  
  
- Euh, ouaip... hip! Elle doit être dans la salle d'interrogatoire avec Gruck... Maintenant, laissez moi, c'est ma pause.  
  
- D'accord. Bon aller, on y va... Dit Codie a ses deux compère.  
  

  
  
Avançant dans les couloirs, il arrivèrent devant une porte où était écrit « Sal d'introgatoar ».  
  
- Ça doit être ici. Dit Xplod. On vois que seul les plus intelligent sont recruté a Orgrimmar...  
  
- Hey. Tu devrai essayer de voir si ils ont pas du boulot pour toi. Répondit Alendare n'ayant compris l'ironie de la phrase.  
  
- Hé! Galère, je me suis fait cassé par un attardé...  
  
  
  
La salle était sommaire, une simple table de bois craqueler, une chaise dont la paille s'effritait, et une torche, trop proche du siège des détenu, ayant surement pour but de vérifié les imperfection de la peau chez les interpellé. Assise, la larme a l'œil, Kleio était interrogé par une Orc dont l'haleine rappelai les défection de porcs des fermes avoisinante... Codie, interpellé par la condition de cette jeune femme, appela l'homme.  
  

  
  
- Salutation. Nous aimerions nous entretenir avec cette femme si cela est possible.  
  
- Urk? Qui êtes-vous ? Pourquoi devrai-je vous laisser faire cela ?  
  
- Parce que sinon, votre salle d'interrogatoire cramera. Dit Codie, qui commençais a créer du feu dans le creux de sa main.  
  
- Humm? Je pense que je vais faire comme cela. Vous avez 5 minutes. Dit l'Orc, sur un ton autoritaire, pour ne pas perdre la face.  
  

  
  
Avançant dans la salle, Codie regarda le l'allure général de la jeune femme. Ses cheveux était peigné, d'un bleu inconnu. Son visage fin, et des traits élégant. Et sa silhouette avantageuse, trahissais ses compétence pour le combat. Rien n'aurai laissé imaginé que cette jeune femme, frêle au premier regard, étaient une guerrière. Adepte du combat a la épée, elle possèdent une grande aptitude pour la parade et l'esquive, et son armure est faite du meilleur Mithril des mines de la « Confrérie du Thorium ».  
  

  
  
Codie, s'assit sur le siège ou se trouvait le Grunt, quelques secondes auparavant, et commença a parler a la jeune épéiste.  
  

  
  
- Bonsoir. Voilà, il parait que vous avez été arrêter par erreur, a la place de notre voleur.  
  
- Mais c'est que... Moi, ils vont me faire du... du mal... Je veux pas. Précisa Kleio, dont les yeux devenais brillant par les larmes qui perlait.  
  
- Logiquement. Il vous enverrons au arène, et de la, nous ferons en sorte de vous faire évader, comme cela, vous ne risquerez rien. Dit calmement Codie pour calmé son infortuné camarade.  
  
- Mais pourquoi vous voulez m'aider? Vous voulez ensuite me faire du mal? Qui êtes vous? Que me voulez vous? Répliqua Kleio, dans un délire paranoïaque.  
  
- Calmez vous! Vous allez alerté le garde. Expliqua Codie. Nous sommes un groupe en route pour les terres gelée de Northrend. Nous souhaitons faire payé l'ancien prince des hommes, Arthas.  
  
- Euh... oui, je comprend. Mais que me voulez vous a moi? Je veux pas aller dans un endroit dangereux moi...  
  
- Et bien, c'est simple, si personne ne le tue, le danger ne sera pas qu'en Northrend, mais sur tout le continent. Avec vous, nos chances d'empêcher cela seront agrandit.  
  
- Euh, mais vous me promettez de me libéré de l'arène, et d'empêcher les gens de me faire du mal?  
  
- Oui. Nous vous le promettons.  
  

  
  
C'est ainsi que notre équipe, se rendit vers le lieux où ils passeraient la nuit. Kleio, dans une cellule décrépie et insalubre, quand au autre, ils retournèrent vers leurs logement temporaire, l'auberge. Après un copieux repas, il allèrent se couché, l'esprit moins soucieux pour l'avenir de leurs compagnie.  
  

  
  
Tous sauf un...  
  
- Mais qu'est ce que je fais maintenant? Je suis où ? Pourquoi suis-je ici ? Qui sont ses gens ? Je crois que je doit faire quelque chose de vitale... de quoi s'agissait il ? Et Azzarkan, épuisé par une journée de recherche, s'écroulât a deux pas de la grande arène.  
  

  
  
Chapitre 7:  
  
Rencontre avec Hoffahoffs, Kleio et Kran  
  
(3eme jour a Orgrimmar, 1ere partie du tournois)  
  

  
  
Liste des participants au tournois:  

  
  
Championne humaine: Julia Sharks  
  
Champion nain: Egel Barbefolle  
  
Champion gnome: Chok Apix  
  
Champion Elfe de la nuit: Sael Elensar  
  
Champion Draenei: Mathew Nem  
  
Champion Worgen: Darkann  
  
Champion Orc: Gung Epsyr  
  
Champion Elfe de sang: Maras Tyger  
  
Champion Tauren: Jeddek Tankis  
  
Champion mort vivant: Xertes Demantiss  
  
Champion Troll: Eksta Farnabis  
  
Champion Ogre: Nar'Mak  
  
Champion Gobelin: Lo'oz  
  
Guerrier vétéran: Hoffahoffs  
  
Prisonnière: Kleio  
  
Invité: Azzarkan  
  

  
  

  
  
L'aurore se lève, les échoppes s'ouvre, l'odeur du pain empli l'air, et notre compagnie est attablé pour mettre au point le « grand plan d'évasion ». Codie proposa de mettre le feu a l'arène. Alendare lui, expliqua son plan qui consistait à créer un avion avec des moteurs basé sur les bottes fusée, et bien d'autre « exploit » technique aussi inutile les uns que les autres. Xplod quand a lui, proposa de faire boire les gardes. Kran ne proposa rien, mais demanda si le public aura des poches bien rempli.  
  

  
  
Le plan d'attaque fut donc décidé, et malgré les idées folles proposé, une action simple fut adopté. Il s'agit de mettre le feu a la cape d'un spectateur, pour qu'il créer une diversion et ainsi profité du chaos pour fuir avec Kleio.  
  
  
  
Pendant ce temps, des groupes de spectateur arrivent des quatre coins d'Azeroth. Tous arborant la bannière de leurs champions. Le grand Mathew Nem, du clan Draenei ou le jeune Jeddek Tankis, champion Tauren. Tous étaient présent pour prouvé que leurs clan était le meilleur en combat. Même le petit Chok Apix, de l'élite Gnome était prêt a se mesurer a la puissance physique des participant.  
  

  
  
Codie et sa troupe, se rendirent donc avec les autres supporters vers les gradins de la grande arène d'Orgrimmar. Des gradins, les fanatiques avaient une vue imprenable sur le ring, la ou aurai lieux les combats. L'emblème de la « Warcraft Wrestling Evenement » était présente sur le ring, et des pompom-girl étaient ici pour soutenir leurs favoris. Nous pouvions voir Karolyn, jeune femme a la peau verte, acclamant le champion gobelin Lo'oz. Le peuple ventrue des Ogres étaient représenté par une femme bien en chair nommé Balla, la grande matrone. Toute ces femmes, plus ou moins séduisante, était cours vêtu, une petite jupe et des morceaux de ruban ou de peau dans les mains, agité pour soutenir les combattants.  
  

  
  
Pendant ce temps, dans les coulisses, les prisonniers et les gladiateurs se préparait. Le corps huilé, les muscles contracté, chaqu'un semblait posséder une puissance impressionnante, sauf deux candidats, enfoncé dans les vestiaires. Le premier etait un homme dont l'age commençait à avancer. Son crâne dégarni, mais une aura semblait dégagé de cette personne, mais n'importe quel personne qui aurai voulu l'interrogé a ce sujet aurai oublié les raisons l'ayant poussé a venir voir l'homme. Le second combattant était une combattante, une femme bien proportionné mais dont le but n'était surement d'être pas celui d'être sur un ring. Elle avait l'air inquiète par le lieux et zieutait partout a la recherche d'on ne sait qu'elle danger.  
  

  
  
Quelques minutes avant le début des affrontements, une nouvelle invention gnome, un « rétablisseur sonore à onde spasmoflat 106 » fit son apparition. Ce chef d'œuvre permet au spectateur d'entendre les commentaire des deux grands reporters, Gilles Alezandra, journaliste sportif, et Tez Vendeta, ancien lutteur, vainqueur de la coupe de l'arène Wwe de 1104 et 1106.  
  

  
  
- Bonsoir cher spectateur! Bienvenue a tous a cette rencontre qui promet d'être passionnante. Je me présente, je suis Gilles A. je commenterai les combats de ce soir avec mon collègue Tez V.  
  
- Bonsoir!  
  
- Nous commencerons par vous présenter les concurrents, et les match commencerons.  
  
- En effet Gilles, et ces combats ne seront pas de simple lutte, il a été décidé, vu que certains membres ne sont pas des experts lutteurs, que nous assisterons à des combats de gladiateurs.  
  
- Oui Tez, et quel brochette de guerrier, tous plus fort les uns que les autres.  
  
- De faite Gilles. Nous pouvons remarquer Julia Sharks, championne d'hurlevent. Adepte des épées, elle n'a d'égale dans la maitrise de la charge.  
  
- Oui, et nous avons a sa droite le grand Egel Barbefolle. Enfin grand, par le talent n'est ce pas... Héhé. Il est connu dans tout les débits de boissons Nains de Karanos. Il maitrise très bien la technique de l'homme ivre.  
  
- Oh! Et voici le représentant Tauren. Jeddek Tankis, un des hommes les plus endurant de cette compétition.  
  
- C'est clair, son passe temps est de courir dans les plaine verdoyante de Mulgor pour devenir l'homme le plus endurant de ces joutes. Tien, je remarque un jeune gnome qui souhaite conversé avec ce monstre, si mes souvenirs sont bon, il s'agit de Choc Apix, le champion de Gnomeregan.  
  
- Oui c'est lui, ce jeune homme est doué dans la fuite, il se faufile partout évite toute les attaques, espérons qu'il continuera. L'homme suivant est un nouveau dans le monde du combat, il s'agit d'un certain Hoffahoffs, Guerrier agile, mais violent... Il a déjà fait quelque dégât dans des tournois mineurs, le champion des Grumgueules n'est justement pas présent a cause de lui.   
  
- Nous verrons ce que donnera ce jeune homme dans ce tournois mon cher Gilles.  
  
- Oui, et je vous que le panneau du tournois est mis en place, cela marque le début des rencontres.  
  

  
  
- Donc, cher Gille, nous allons commencer le premier match de ce tournois.  
  
- Comme vous dites, Tez. Nous assisterons donc a un combat entre le représentant Ogre Nar'Mak, et la jeune Trollesse, Eksta Farnabis. Le premier est un combattant aguerri, et bien que ces capacité cognitive soit quelque peut déficiente, il reste un redoutable adversaire avec son arme favorite. Il s'agit d'une planche avec un clou planté en haut de celle ci, ce qui peut créer de grave confusion chez l'adversaire.  
  
- Oui, mais n'oubliez pas, mademoiselle Farnabis est farouche concurrente, elle manie a la perfection ses lames de poignet. Ancienne assassine reconnu, ce fut un soulagement, pour les cibles potentiel, de savoir qu'elle sortait du système pour devenir championne des arènes.  
  
- Et voici que le coup d'envoi est donné, et nous voyons Nar'Mak ce lancer a pleine vitesse sur l'agile Trollesse, qui, d'un mouvement souple, passe son pied derrière le coup de Nar'Mak. Donnant de la puissance a son geste, elle envoie son adversaire dans les cordes.  
  
- Oui! C'est un mouvement tres dur a réalisé, et notre amis l'ogre a bien du mal a dénoué les cordes.  
  
- Ah, et voici que Eksta s'approche de son infortuné concurrent pour lui mettre la lame sous la gorge.  
  
- Je pense que le combat est gagné d'avance, et le juge risque de déclaré le forfait pour le combattant Ogre.  
  

  
  
Alors que la cloche retenti pour signalé la défaite du pachyderme, nos amis commence a mettre en place leurs plan d'action. Codie, d'un regard aussi discret que possible, cherche la cible servant a faire enflammé le public. Elle vit a sa gauche, un homme, surement notable de la ville, dont la cape bleu avait dut couter une fortune. Dans son esprit, cet homme était la cible idéal. Elle, qui a toujours vécu dans la précarité, n'apprécie pas ce genre de personne se pavanant en montrant leur richesse.  
  

  
  
Mais, essayant de préparer leur attaque, le groupe ne vit pas qu'Alendare avait disparu. En effet, le jeune maniaque du bricolage a décidé de visité les lieux, ne pensant pas que cela pouvais créer des troubles pour la mission en cours. Ainsi, partant à droite et à gauche, il tomba sur le vestiaire des Pompom Girl, la remise a balais, l'armurerie ou encore l'infirmerie. Tout ca avant de tombé sur la porte de la salle des combattants. Essayant d'entrée discrètement, de peur qu'il lui arrive encore des souci, comme dans le vestiaire des pompom girl. Il fit grincer lentement la porte, ce qui lui valut le regard de tout les participant en attente de leurs combat...   
  

  
  
Alendare ce fit attrapé par le concurrent Worgen qui voulait le croquer. Mais hoffahoffs, voyant l'homme qu'il avait sauvé deux jours plus tôt, intervint.  
  
- Laisse le, ou je t'explose la tête.  
  
- Grrr! Que me veux tu sac d'os! Tu veux que je te montre qui est le champion Worgen?  
  
- Hahahaha! Des chiens galeux comme toi, je les envois la niche!  
  
- Tu vas regretter tes paroles. Grogna l'homme loup, avant de ce jeter Hoffahoffs.  
  

  
  
Un combat acharné ce passa dans les coulisse. Le worgen se jeta sur hoffahoffs essayant de percé sa garde grâce a un uppercut. Mais il ne vis pas la riposte du gauche du jeune Non-Mort, et se fit ouvrir l'arcade. Le sang qui coulait de la plais le rendit fou de rage, et des coups, parré en majorité, s'abattirent sur Hoffahoffs, sans lui laisser le temps de riposter. Voyant son adversaire titubé, Darkann lança un crochet du droit plus long mais dont la puissance mettrait à terre le combattant. Il fut reçu par un contre du gauche, enchainé par un uppercut droit qui l'envoya directement au tapis...  
  

  
  
Pendant ce temps, les combats continuait. Le combat suivant celui de Nar'Mak ne fut pas des plus interessant. Julia Sharks ayant gagné rapidement contre Jeddek Tankis, d'une charge de l'épaule dévastatrice qui envoya le monstre hors du ring.  
  

  
  
- Mon cher Tez, pendant que le champion des « Pitons de Tonnerre » est emmené sur le brancard, penchons nous sur les prochains concurrent.  
  
- Oui Gilles. Nous allons voir un combat dont l'issue ne parait pas étonnante, car ce combat opposera une novice, Kleio, jeune elfe de sang, adepte du maniement de la épée, elle n'est pas connue dans le monde sans pitié des gladiateurs. Face a elle, Egel Barbeblanche adepte de la technique de l'homme ivre, il est doué pour passer sous les attaques de l'adversaire et de les évité avec dextérité.  
  
- Ouai, enfin dextérité... ou chance...  
  
- Ah, je vois le juge approché de la cloche. Et oui, c'est le début du combat.  
  
- Oui, nous voyons Egel prendre un verre avant de se lancer. Il se lance, il titube et s'approche de Kleio  
  
- Tout a fait Gilles, Kleio qui a l'air pétrifié par l'homme qui s'approche d'elle, je pense que le combat ne durera pas longtemps.  
  

  
  
Tout à coup un hurlement terrible, venant du ring, retenti dans tout les gradins. Egel était a terre, Kleio en pleure, l'épée a la main.  
  

  
  
- Je ne serai que dire Tez, cette action a été trop rapide pour moi...  
  
- En effet Gilles, ce fut court et brutal. Kleio, a abattu le plat de son arme sur la tête du pauvre Egel qui est tombé inerte.  
  
- Contre toute attente, Kleio a passé le premier tour.  
  

  
  
C'est ainsi, grâce a sa peur incompréhensible, que Kleio c'est qualifié pour les quarts de finale. Pendant ce temps, Hoffahoffs faisait le fier dans coulisse. Et Alendare en profita pour aller voir Azzarkan encore dans le fond ce sa cellule.  
  
- Bah alors l'ami, que fait tu ici? On ne t'as pas vu depuis un moment.  
  
- Euh, bonjour monsieur, qui êtes vous ?  
  
- Et bien, c'est Alendare, l'ingénieur. Tu te rappel ?  
  
- Euh, vaguement.  
  

  
  
Pour éviter la discutions stérile entre ses deux personnes, retournons au tournois. Deux combats ont eu lieux depuis la victoire de Kleio. Le premier opposait Chok Apix à Xertes Demantiss. Le pauvre champion mort vivant ne put touché son adversaire qui s'amusait a éviter toute les attaques. Quand au second match, Darkann, le visage encore tuméfié par les coups reçus dans les vestiaires fut vaincu par Maras Tyger, qui n'eut aucun mal car le coup fut porté dans l'angle mort de Darkann. Angle mort lié a son œil enflé.  
  

  
  
- Maintenant, passons au choses sérieuse. En effet, le combat sera des plus violent. Je tien, mon cher Gilles, a vous présenter Hoffahoffs, vainqueur du « tournois des trois chaman ». Il y avais vaincu le grand Jonjon, Représentant des Grumgeules. En face, il y aura Lo'Oz, le gobelin, ancien gladiateur reconnu, ses années de combat en ont fait un combattant émérite. Ce combat risque d'être des plus serré.  
  
- Oui Tez, ce combat sera surement fort en rebondissement, et je pense que personne ne peut prédire qui sera le gagnant.  
  

  
  
C'est ainsi que commence le combat. Les deux concurrent ce regarde. L'homme a la peau verte est armée d'une fourche de combat, alors que son adversaire, malgré ses allures frêles, il utilise une masse d'arme lourde et renforcé. Leurs regards se croisent et un rictus apparaît sur le visage d'Hoffahoffs. Plusieurs dizaines de secondes passent, mais une fois lancé le combat ne dura qu'un instant. Hoffahoffs, voyant Lo'Oz le charger, l'arme en avant, pris sa masse a deux mains, et frappa avec une puissance inouïe. Le champion gobelin, dont le crane était maintenant fracassé, gisait inerte. Le juge, incapable de faire autrement, désigna Non-Mort vainqueur. La finalité de ce combat est tout autre pour notre amis de petite taille, des spécialiste des premiers soins ne pouvant faire de miracle, n'eurent pas le choix, et prirent la décision de le déclaré décédé dans l'exercice de ses fonction.  
  

  
  
Pendant que le match suivant se prépare, Codie, venant de ce rendre compte qu'Alendare manquait a l'appel. Inquiète pour la fuite d'Orgrimmar, notre chef de groupe décida qu'il était important de mettre en place une recherche, et demanda a Kran dont le nerf de la recherche était développé de faire un tour des lieux, mais de faire attention. Si il se perdait a son tour, l'opération serait un cuisant échec.  
  

  
  
Sur les conseilles de codie, Kran parti dans le dédale de couloir a la recherche de son ami ingénieur. Il ouvrit toute les portes, demanda au garde. Aucune trace de l'homme. Il pris le temps de se rendre dans les vestiaires ou des participants lui dirent qu'il c'était rendu sur l'air de combat accompagné d'un homme au crane dégarni. Notre voleur, ne connaissant pas Azzarkan fut tiraillé par deux choix. Partir au secours d'Alendare, en risquant d'entrainer des problème, ou bien faire un rapport a Codie sur l'état des choses, mais au risque d'arriver trop tard pour sauvé Alendare.  
  

  
  
Partant pour l'air de combat, Kran rencontra Hoffahoffs. Celui ci n'avait pas l'air fatigué et si Kleio venait a se battre contre une telle brute, son destin serait scellé. Il prit donc la décision de récupéré Alendare, et ensuite de demandé a Codie de mettre en place le plan rapidement pour éviter des soucis.  
  

  
  
Du coté des tribunes, l'ambiance était des plus électrique, après la victoire presque trop facile de Sael Elensar sur Gung Epsyr, le publique était énervé. Le niveau des combattants avait une trop grande différence, et les combats n'étaient pas assez exaltant. Sous les yeux médusés de Codie, entrait maintenant Azzarkan et Alendare. Comment, une personne, certes puissante, mais manquant autant de technique de combat pouvait elle se retrouver sur une arène face à la brute Draenei ? En effet, Mathew Nem était le grand favori du tournois. Champion du tournois de la croisade d'argent et vainqueur des célèbres combat sur ring du « Gnomeregan fighting club ». Il n'avait pas connu la défaite depuis près de huit années. Comment Azzarkan pourrait il survivre a une telle rencontre?  
  

  
  
- Et bien mon cher Gilles, je pense que nous allons, encore une fois, assisté a un combat rapide.  
  
- En effet Tez. L'homme qui se tient devant nous n'est autre que Maitre Nem, champion des champions. Surement l'homme le plus fort de ces jeux.  
  
- Comment, ce gringalet de … Hésita Tez regardant ses fiches. Azzarkan, pourrai vaincre cette montagne de muscle?  
  
- Je ne sais. Et je pense que cela est impossible.  
  
- Ah, ca y est, la cloche retenti. Nous voyons Mathew foncer directement sur son adversaire et … Mais pourquoi s'arrête t'il ?  
  
- Je ne sais pas Tez. Cet homme semble désorienté. Comment est-ce possible?  
  
- Je ne comprend pas Gilles, il était pourtant presque assuré de gagné. Pourquoi s'arrêter en si bon chemin.  
  

  
  
Et la sous les yeux ébahi de la foules. Azzarkan sorti la masse que lui avait remis les gérants de l'arène et mis un violent coup au Draenei. Ce qui a eu pour effet d'assommer l'homme désorienté par l'aura plus que problématique d'Azzarkan.  
  

  
  
- Bon, mon cher Gilles, voici la fin de ces premier match. Voyons qui passera en quart de final.  
  
- Alors, nous aurons dans pause le combat de la jeune Eksta Farnabis contre la représentante humaine, Mademoiselle Sharks.  
  
- Oui, nous aurons aussi le match de l'étonnante guerrière Kleio, face au champion gnome Chok Apix.  
  
- En effet. Nous pourrons voir aussi, l'étonnant Hoffahoffs en action, contre un adversaire des moins facile, car il s'agit de Maras Tyger.  
  
- Et pour clôturé ces sélection pour les demi-finales. Le combat entre Azzarkan, dont la dernière victoire reste inexpliqué, contre Sael Elensar, combattant pour les elfes de la nuit.  
  

  
  
Chapitre 8:  
  
Rencontre avec Hoffahoffs, Kleio et Kran  
  
(3eme jour a Orgrimmar, 2eme partie du tournois)
  
  

  
  

  
  
Les combats se suivent et se ressemble. Hoffahoffs mis K.O. son adversaire. Kleio fit déclaré forfait son camarade suite a plusieurs minutes de courses effréné au tour du ring. Quand a Azzarkan, et son aura, il mis en déroute Sael Elensar... Mais pendant ce temps, des choses terribles se préparent. En effet, Codie, maintenant assuré du lieu ou se trouvent ses collegues, continuait la mise en place de son plan. Elle trouva, avec l'aide d'Xplod, des allumettes, et un combustible lui fut fournis par Alendare, revenu des coulisses avec Kran.  
  

  
  
Les quarts de finales prenaient fin avec la victoire de Eksta Fanarbis sur Julia, représentante Humaine. Et ce fut l'heure de l'annonce des combats de la demi-finale. D'un coté, la combattante Troll, affrontant la jeune guerrière apeuré. De l'autre le sanguinaire Hoffahoffs contre l'incompréhensible Azzarkan et son aura maléfique. Cette demi final, bien qu'incroyable, ne manquai pas de piquant, en effet, pour la premiere fois dans l'histoire de ces jeux, des adversaires tous plus improbable les uns que les autres allaient s'affronté dans des combats que seul les meilleurs pouvaient espérer participer.  
  

  
  
Ainsi donc, mon cher Gilles, les combats vont prendrent une tournures innatendu.  
  
En effet, personne ne peut deviner qui va etre vainqueur de ses combats, car tous ont un potentiel. L'aura génante d'Azzarkan est une arme redoutable, quant a Eksta, l'efficasité de ses frappes ne sont pas a prendre a la légere.  
  
Oui, mais que pensez vous d'hoffahoffs? Il a montrer un grand potentiel malgré la violence dont il fait preuve.  
  
Certes, mais est ce que cela sera suffisant face au autres?  
  
Je pense que seul la suite de ses matchs pourraient nous le révéler.  

  

_________________

L'espoir fait vivre, mais vivre dans l'espoir n'est pas une solution...


Dernière édition par Izumy le Jeu 6 Mai - 18:22 (2010); édité 9 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Avr - 14:11 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Neremesch
Soldat

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 118
Localisation: Aquitaine, Gironde.

MessagePosté le: Mer 5 Mai - 12:50 (2010)    Sujet du message: La découverte de la compagnie Répondre en citant

J'adooore ! 
_________________


Revenir en haut
Tygeur
Soldat

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2010
Messages: 11

MessagePosté le: Ven 14 Mai - 23:33 (2010)    Sujet du message: La découverte de la compagnie Répondre en citant

Honnêtement....

Excellent !!!  je veux la suite  Very Happy
_________________
Chut!!!!! ocinon on va te piquer l'idée!!!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:34 (2018)    Sujet du message: La découverte de la compagnie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Discutions Général -> Coin Role Play Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[electro] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com